Marathon du MEDOC 2018

Marathon du MEDOC  2018

Le mois de septembre est généralement pour tous les membres de la section le début de la seconde partie de saison et une reprise après la coupure estivale. C’est aussi la période des vendanges et donc aussi celui du Marathon le plus long du monde, celui des Châteaux du Médoc.

La délégation qui prend la route en ce vendredi après midi en direction de Pauillac n’a pas pour ambition première de faire tomber les chronos sur la distance « reine » mais bien de passer avant tout un moment de convivialité avec nos camarades du SDIS 33.

Voici en quelques mots le récit de cette course si particulière.

Les kilomètres en minibus n’ont pas entamé le moral des troupes et la qualité de l’accueil préparé par nos hôtes du week-end a rapidement permis de récupérer de la fatigue du voyage : repas, chambre, collation : accueillis comme des sportifs de haut niveau.

C’est donc reposés, et déguisés, que pompiers girondins et parisiens se sont élancés à 10h00 ce samedi 8 septembre pour, la plus festive de courses sur route (Bipède d’or 96, 97, 98 et 2005). Premier kilomètre et surtout premier ravitaillement. Dur, on vous dit… 😊, et il y en aura eu une vingtaine d’autres sur le tracé qui nous ont permis de découvrir quelques crus de qualité (avec modérations ou pas…) et quelques « mets » assez inattendus pour les coureurs que nous sommes : cannelés, entrecôtes (particulièrement appréciées par l’un d’entre nous qui se reconnaitras…), huitre (spécial au km 40) ou encore glace du dernier km.

Plaisir gustatif donc mais plaisir aussi des yeux au milieux des vignes, des châteaux, parcs et autres villages animés par un public en communion totale avec l’évènement.

C’est donc après quelques heures (de 3h49 à 7h02) que l’ensemble du groupe est arrivé à bon port et en pleine forme (un peu plus bronzé aussi) pour profiter du « légendaire » buffet d’arrivée, qui a connu vraisemblablement plus de succès que le stand « massage ». Il faut dire que pour ceux qui avait pris du retard sur la dégustation (et donc de l’avance sur le chrono…) rien ne manquait pour se rattraper.

Cette journée sportive et conviviale, vous l’aurez compris, s’est poursuivie par une nécessaire phase de récupération bien méritée autour de la piscine du camping avant de se terminer par un dernier repas avec nos amis girondins et une nuit de sommeil bien méritée après de tels efforts 😊.

Si après ça, vous n’avez pas envie de nous rejoindre l’année prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *